Sarkozy 2012 : Programme présidentielles 2012 de Nicolas Sarkozy

dimanche 1 avril 2012

Présidentielle 2012 : Nicolas Sarkozy est l’actuel président de la république, et se présente pour un deuxième mandat, toujours en tant que candidat de l’UMP (Union pour un Mouvement Populaire). En 2007, il avait remporté l’élection présidentielle avec 53,06% des voix. Les sondages récents (fin mars 2012) le placent en tête du 1er tour avec environ 30% des intentions de tour, même s’ils le donnent perdant à un second tour face à François Hollande.

Nicolas Sarkozy

Nicolas Sarkozy candidat à la Présidentielle 2012


Né en 1955, il obtient en 1980 son certificat d’avocat. Il exerce deux ans la fonction de jardinier. En 1981, il devient collaborateur d’un avocat, puis crée en 1987 un cabinet avec deux associés.
Au niveau politique, il adhère à l’UDR en 1974. Il devient délégué départemental des jeunes. En 1976, il adhère au RPR., et est élu en 1977 conseiller municipal de Neuilly-sur-Seine. En 1983, alors qu’il doit préparer la candidature de Charles Pasqua suite au décès du maire, il présente sa propre candidature et est élu : il est alors l’un des plus jeunes maires de France. Il est élu député en 1988, et réélu en 1993.
Nommé ministre du budget la même année, il met en place diverses réformes. Mais c’est dans son rôle de maire qu’il est vraiment mis sur le devant de la scène : lors d’une prise d’otage dans une maternelle, il négocie directement avec « Human Bomb » et obtient la libération d’un enfant.
En 1995, il préfère Edouard Balladur à Jacques Chirac, mais le premier est éliminé au premier tour. Jusqu’en 1997, il est mis à l’écart. Il est ensuite secrétaire général du RPR, mais le quitte en 1999.
En 2002, il soutient Jacques Chirac. S’il est pressenti pour être premier ministre, il est finalement nommé ministre de l’intérieur. Il met en place une politique « dure »
En 2004, suite au remaniement, il est nommé ministre d’état de l’Economie. Suite à la démission d’Alain Juppé, il se présente à la présidence de l’UMP. Elu, il quitte ses fonctions de ministre.
En 2005, après un nouveau remaniement ministériel, Nicolas Sarkozy est rappelé pour être ministre d’état de l’intérieur, tout en restant présidant de l’UMP et président du conseil général des Hauts-de-Seine. Certaines actions sont controversées, en particulier celles qui suivent les émeutes en banlieues. Mais 68% des personnes interrogées jugent favorablement son action.
Il laisse sa place à François Baroin pour se présenter à l’élection présidentielle de 2007, qu’il remporte face à Ségolène Royal (PS).

Programme Nicolas Sarkozy pour 2012

Nicolas Sarkozy n’a pour l’instant (1er Avril 2012) pas de programme officiel sur son site. Selon le journal Le Monde (à partir des déclarations et du programme UMP), il souhaite entre autres, mettre en place les mesures :
– Exonérer des charges patronales les employeurs d’un chômeur de plus de 55 ans
– Allocations chômage dégressives
– Accords par entreprise sur le temps de travail
– Obligation pour les bénéficiaires du RSA de travailler 7h par semaine, rémunérées au SMIC
– Augmentation de 1,6 points de la TVA
– Réduction des cotisations patronales (suppression sous 2,4 fois le SMIC)
– Exonération des charges des artisans sans chiffre d’affaire
– Impôt minimal sur les grandes sociétés
– Obligation de se fournir en Europe pour les administrations
– Taxation à l’entrée de l’Europe selon les normes sociales et environnementales
– Création du label « Origine France Garantie »
– Retour de comptes à l’équilibre en 2016
– Création agence contre les fraudes fiscales et sociales
– Augmentation de 2 points sur la CSG des revenus financiers
– Imposition des exilés fiscaux
– Modulation de l’impôt sur les sociétés selon l’affectation des bénéfices
– Taxes sur les achats d’action
– Possibilité pour les enseignants de travailler plus (26h au lieu de 18h) pour gagner plus
– Service Civique obligatoire à partir de 2017
– Division par deux des frais de notaires pour les achats de logements
– Augmentation de 30% du COS pour la construction
– Sécurisation carte Vitale (biométrique)
– Création agence de recouvrement des pensions alimentaires
– Ni mariage ni adoption pour les homosexuels
– Parrainages citoyens pour la présidentielle
– Partie de proportionnelle aux élections législatives
– Pas de droit de vote pour les étrangers
– Référendums plus fréquents, sur les grandes questions et les blocages
– Création d’un code pénal spécifique pour les mineurs
– Création de places de prison, suppression des réductions/aménagements automatiques
– Développement nouvelles générations de réacteurs nucléaires
– Révision des accords de Schengen
– Règle d’or dans la constitution
– Diviser par deux l’immigration légale
– RSA / Minimum vieillesse des étrangers réservé à ceux ayant vécu 10 ans / travaillé 5 ans en France.


--- absmiddle Réagir en live sur l'actu série TV via le Forum Séries télé LeMag-VIP (inscription NON obligatoire) ---
Articles sur le même thème




Les commentaires sont fermés.