Roman Nicolas Rey L’amour est déclaré : Sortie 13 septembre 2012

lundi 16 juillet 2012

Pour la rentrée littéraire 2012, Nicolas Rey sort L’amour est déclaré chez Au Diable Vauvert. Il nous revient dans ce nouveau roman débarrassé de ses addictions ….et Maud sa nouvelle amoureuse va s’imposer dans sa vie. Mais qu’est ce qui est le plus dangereux. Une phrase du roman « J’avais mis des digues un peu partout. J’avais même verrouillé chaque parcelle d’inattendu. Et Maud a débarqué. » alors vous allez vous laisser tenter?

Les premières lignes du roman de Nicolas Rey ont été publiées sur Facebook :
« « Salope, j’ai fait.
— N’oublie pas que tu parles à ton éditrice.
— Clara, tu vas m’écouter. J’ai pulvérisé ma vie avec mon dernier bouquin. J’ai perdu l’estime de ma famille et je me suis mis à dos la seule personne valable sur cette planète. Alors, tu arrêtes avec ton histoire de “manuscrit à rendre”. »
Elle a allumé son joint de chanteuse de rock alternatif. Depuis qu’elle n’avait plus de jambes, elle était très belle dans son fauteuil roulant. Elle avait dix-huit crédits sur le dos. Elle s’était endettée sur ses fonds propres. Elle n’était pas du genre à faire les choses à moitié. Je l’imaginais sans maison du jour au lendemain, sans voiture, obligée de vendre ses chevaux. Elle m’a montré son genou. C’était bourré de vis et de plaques de fer.
« Très bien Clara, tu veux un bouquin. Dans trois mois, je te file un truc d’histoire sur la guerre d’Indochine avec une longue dédicace pour remercier Wikipédia.
— Nicolas, continue à raconter ta vie. T’es bon qu’à ça. »
J’avais 39 ans, des impôts à payer et un appartement à rembourser. J’avais un fils aussi. Bref, je n’avais plus vraiment le choix. »
Nicolas Rey nous revient donc avec un nouveau roman après le succès de Léger passage à vide qui s’est vendu à près de 100 000 exemplaires.

Crédit photo Babelio


Avis: 4.1 / 5     

--- absmiddle Réagir en live sur l'actu série TV via le Forum Séries télé LeMag-VIP (inscription NON obligatoire) ---
Articles sur le même thème




Les commentaires sont fermés.