Enquête exclusive M6 du 10 mai : Gourous, sorciers nouveau danger?

Dimanche 10 mai 2009

Enquête exclusive revient le 10 mai 2009 sur M6 sur « Chamans, gourous : nouveaux sorciers,
nouveaux dangers » présenté par Bernard de la Villardière

Enquête exclusive

Synopsis Enquête exclusive : Les nouveaux sorciers sont « tendance ». Loin d’être démodés, ils connaissent un regain d’intérêt à l’instar du Reiki : une pratique qui consiste à insuffler de l’énergie par l’apposition des mains. Rien qu’en région parisienne, ils sont six cents « maîtres Reiki » à proposer leurs services.
Ils inquiètent la mission de lutte anti-sectes car ces gourous veulent recruter des adeptes au sein du monde médical et des patients crédules pourraient refuser les soins classiques au seul profit des rites médico-magiques. Qui se cache derrière ce mystérieux réseau ? L’autre phénomène en vogue consiste à vivre une expérience chamanique chez les Indiens d’Amérique du Sud. Une dizaine de tour opérateurs vendent des stages de purification
avec diètes, purges et autres cérémonies grand guignolesques mais dont certaines se révèlent dangereuses, à base de plantes hallucinogènes interdites en France. Comment les autorités luttent-elles contre ces
nouveaux sorciers ?
Un document de Caroline Benarrosh, production : Ligne de Mire


--- absmiddle Réagir en live sur l'actu série TV via le Forum Séries télé LeMag-VIP (inscription NON obligatoire) ---





Articles sur le même thème




4 commentaires pour “Enquête exclusive M6 du 10 mai : Gourous, sorciers nouveau danger?”

  1. pougnand katia dit :

    j’ai regardé votre émission avec beaucoup d’intérets,j’ai moi meme mon 3ème degré de reiki,et jamais de ma vie je ne demanderais a une personne d’arreter un traitement médical,le reiki est complémentaire a un traitement « traditionnel »surtout pour le cancer.il aide a mieux supporter les effets secondaires et surtout moralement.le praticien de votre reportage ,a mon avis n’est pas la pour aider son prochain,mais pour gagner de l’argent
    il m’arrive d’accepter des oeufs pour une séance et jai surtout conscience que ce n’est pas moi qui soigne mais l’au-dela,je ne suis qu’un intermédiaire.cordialement katia

  2. christelle dit :

    j’ai regardé votre émission qui m’a consterné!Je pratique moi aussi le reiki.Le maitre reiki qui m’a formé a toujours insisté sur le fait que le reiki ne peut guérir une grave maladie,et qu’il ne fallait surtout pas convaincre une personne a stopper des traitements prescrits par les médecins.Le reiki est avant tout une sensation de bien ètre de relaxation et de détente.Je pense que le pratitien de votre émission se prend pour dieu , s’il se sent capable de guérrir la terre entière c’est son problème alors qu’il parle pour son cas personnel, mais qu’il ne parle pas au nom des autres maitre reiki

  3. emilie dit :

    Je suis tout à fait d’accord avec les commentaires ci-dessus, mais ayant passé mon 2e degré avec le praticien maître reiki vu dans le reportage, je préciserai qu’il ne faut pas se fier aux apparences car la majorité de son « apprentissage » à malheureusement été coupé au montage!
    Ce maître reiki a bien entendu également insisté sur le fait que le reiki ne devait pas être considéré comme « SUPER thérapie miraculeuse » permettant de guérir les graves maladies, occultant ainsi les thérapies de la médecine occidentale moderne! Le reiki apporte avant tout des biens faits moraux et physique permettant de mieux faire face à la maladie et aux lourds effets secondaires de certains traitements… Il a d’ailleurs été dit en toute humilité que le praticien ne SOIGNE PAS les gens, mais met simplement à disposition de la personnes l’énergie en tant que simple canal. C’est le patient lui même qui va puiser au seins de cette énergie en fonction de ses besoins.
    Le moment où il fait référence aux bienfaits qu’a pu apporté le reiki à un certain patient, à malheureusement été sorti de son contexte… Je suppose que le patient en question a dû être dans un état d’esprit particulier qui lui a permis de puiser autour de lui dans toute les ressources qui ont pu être mises à sa disposition, aboutissant ainsi à sa rémission partiel. Je me répète,en aucun cas il n’a été question de présenté le reiki comme une « technique de guérison miracle » mais plutôt comme une technique complémentaire (et non, comme cela à été implicitement induis par l’équipe journalistique: »en tant que remplacement des thérapies moderne en vigueur »!)
    En effet cette interprétation a été habilement amenée lors du montage, grâce au témoignage consécutif de l’interprétation d’une jeune fille disant avec fort optimisme et naïveté qu’elle trouverait préférable de remplacer tout médicament par le reiki. Mais soyons indulgent bon nombre de personnes ont pu faire cette erreur, et c’est pourquoi le maître en question a dû répéter de nombreuses fois ce dont nous avons fait part précédemment.

    J’ai été horrifiée par les méthodes journalistiques du reportage, qui ont extrait chaque détails permettant d’étayer leur points de vue uniquement négatif!
    De la même manière ils ont présenté le reiki comme un business en montrant la vente de certain produits comme les cristaux, manuels, tables de massages, etc… Mais je tiens à préciser que cela n’a certainement pas un but purement commercial:
    -Les cristaux, par exemple, qui étaient vendu sur place offrait également la possibilité aux futures praticiens de pouvoir s’en procurer à des tarifs extrêmement intéressant ( la moitié voire le tiers du prix de ce que l’on peut trouver habituellement! Il ne doit pas se faire une énorme marge croyez moi et je le remercie quelque part de nous avoir fait profiter de ce bon plan!)
    -De plus les manuels présents sont, eux, offerts au cours du niveau 1 ou compris dans le tarif du stage si vous préférez! (Tarif qui reste d’ailleurs extrêmement abordable en comparaison avec d’autres stages de deux jours que j’ai pu effectuer dans d’autres disciplines et qui eux ne comprenaient pas forcément de manuel.
    -La tarification du niveau de maîtrise qui a été cité, n’était pas le tarif de cette dernière mais le cumul des tarifs de tous les nivaux précédents jusqu’à la maîtrise…
    Quant aux témoignages, ils ont clairement été déformés; ainsi le journaliste au moment de l’initiation dit, je cite: « la jeune fille n’a RIEN senti, apparemment le maître reiki s’est juste contenté de lui soufflé sur le crâne et dans les mains ». Dans les secondes qui suivent on entend le témoignage de la jeune fille disant tout de même qu’elle se sentait extrêmement bien… Un jugement objectif aurai été de considérer ce fait. Comment savoir ce qui a bien encore pu être dit?

    J’ai déjà été face au cours de ma vie à certaines personnes qui se servaient de ce nouvel intérêt pour les thérapies alternatives afin de faire leur petit business, mais cela dit avec discernement, je ne croit pas que ce soit le cas ici. Bon nombre de détails m’ont amené à penser que cet homme à dû voir à travers le reiki de nombreux bienfaits dans sa propre vie, à tel point qu’il a dû souhaiter véhiculer cette technique de la manière la plus juste qui soit… Ainsi j’ai par exemple été très étonnée de voir qu’il accueillait GRATUITEMENT en tant qu’invité à ses stages toute personne ayant déjà passé ce niveau et ce, même si la personne n’a pas passé le degré avec lui. Je ne trouve pas particulièrement choquant que ce praticien gagne sa vie à partir du moment où cela est fait avec respect…

    Je crois malheureusement que le reportage aurait eu sur les spectateurs le même impact quelque soit le praticien interrogé…

  4. Eric dit :

    Je vais bientôt passer mon premier degré, je pratique déjà la radiesthésie et le reiki me passionne également.
    Je n’ai malheureusement pas vu le reportage et je ne trouve pas de lien pour le voir. Connaissez-vous le moyen de le voir ?

    Merci à vous …

Laisser un commentaire